En quoi consiste le chauffage solaire pour votre piscine hors-sol ?

chauffage solaire pour votre piscine hors-sol

Que ce soit le coût du chauffage de votre maison ou la répercussion que cela a sur notre environnement, nous tentons de limiter au maximum la consommation d’énergie électrique. Concernant le chauffage de la piscine, il s’agit d’éviter d’utiliser l’électricité. C’est pourquoi de nombreux propriétaires de piscines portent leur intérêt sur l’installation d’un chauffage solaire. Mais alors, en quoi consiste ce système de chauffage ? Comment peut-il être mis en place ? Et surtout, quels sont les différents modes d’installation ? C’est exactement ce dont nous traiterons dans cet article. Suivez-nous !

Pourquoi opter pour le chauffage solaire de votre piscine hors-sol ?

Qu’il s’agisse d’électricité, du réseau aquifère de votre maison ou même de celui de votre piscine hors-sol, ceci induit un coût considérable en matière de consommation, que ce soit pour votre portefeuille, mais également pour l’environnement. Pour palier à ce problème, il existe une autre option si vous désirez chauffer votre piscine. Ainsi, un dispositif de chauffage solaire serait le bienvenu dans la mesure où il comporte plusieurs avantages.

Comment fonctionne ce dispositif ?

Ce réchauffeur solaire est un dispositif qui est plutôt simple. Il s’agit de faire dériver le système hydraulique de votre bassin hors-sol dans le but d’acheminer son eau dans des conduits qui seront naturellement chauffés par les rayons du soleil. Ainsi, l’eau monte en température lors de ce transfert et regagne la piscine hors-sol. Il existe trois sortes de conduits qui diffèrent par leur forme. En effet, nous retrouvons :

  • Une tuyauterie en forme de tapis ;
  • Des tuyaux qui forment un dôme ;
  • Des conduits en forme de panneaux.
Lisez aussi :   Comment homologuer une trottinette électrique ?

Les types de chauffages solaires

Concernant le tapis solaire, il est plutôt souple, à tel point qu’il est également connu sous le nom de moquette solaire. Il est possible de procéder au montage de ce dernier en série ou de le disposer directement sur le sol.

Le dôme solaire, une alternative efficace

Le dôme solaire, quant à lui, est un conduit qui est enchevêtré sur lui-même tel un escargot, ce qui forme un effet de serre. Composé en général d’un matériau en polycarbonate, il sert à réchauffer l’eau assez rapidement. Ce qui fait de ce type de chauffage solaire un des plus utilisés, c’est son atout majeur : le gain de place. En effet, inutile de dédier une place conséquente à ce dôme, puisqu’il est enroulé sur lui-même. Ce dernier conviendra parfaitement aux petits jardins.

Le panneau solaire, idéal pour votre piscine hors-sol

Enfin, le panneau solaire est dédié aux grands jardins dans la mesure où il s’agit de panneaux inclinables qui ressemblent physiquement aux panneaux photovoltaïques. Cependant, ils ne possèdent évidemment pas les mêmes caractéristiques. Le panneau solaire détient toutefois un avantage considérable, comparé aux deux types précédents. Si vous choisissez ce modèle-ci, vous aurez la possibilité de l’orienter en fonction de l’emplacement du soleil pour en capter un maximum de rayons. Aussi, le gel durant l’hiver ne viendra pas s’y former, puisqu’il vous sera aisé de le vider de son eau.

Le processus d’installation du chauffage solaire

Il s’agit dans un premier temps de joindre la tuyauterie au système hydraulique, une fois que la pompe et le filtre seront placés. Il est possible d’installer le dispositif sur un toit, sur un support, ou même à même le sol sur une pelouse, par exemple. Vous choisirez également le type de commande souhaité, à savoir manuellement ou de façon automatique. Ce dernier est bien entendu plus onéreux.

Lisez aussi :   Quel est le but de l’assurance vie ?

Selon le type de chauffage solaire que vous aurez choisi, la matière de chacun vous donnera une idée sur la température que peut avoir votre eau. En effet, certaines tuyauteries retiennent bien mieux les rayons du soleil que d’autres. C’est le cas, par exemple, du polycarbonate, souvent utilisé pour la fabrique des dômes. La couleur joue également son rôle dans la montée en température : plus la tuyauterie est foncée, plus la chaleur est intense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *